Top
Apogia city
Apogia mountain
Apogia beach

Nice

Hors du divertissement et de la frivolité, ainsi que la tradition de l'hospitalité assurée aux clients par les hôtels de la Côte d'Azur, hors des moments relaxants donnés par le paysage, ce littoral vous offre aussi beaucoup de monuments et endroits qui réfléte un grand intérêt historique, artistique et culturale.

Voici une liste des endroits à visiter pendant votre séjour à Nice.


MAMAC
(10 minutes à pied)
Musée d'art moderne et contemporain
Des collections de presque 400 œuvres suivent l'histoire européenne et américaine avant-gardiste des années soixante à nos jours : Nouveaux Réalistes, Pop Art, Fluxus, l’abstraction américaine, l'Ecole de Nice, Arman, Yves Klein.
Place Yves Klein
06364 Nice cedex 4
Comment arriver
Tramway : arrêt Garibaldi ou Cathédrale-Vieille Ville
Bus 4, 7, 9, 10 : arrêt Klein/Defly
Bus 17 : arrêt Pont Barla ou Defly
Bus 3 : arrêt Garibaldi ou Cathédrale-Vieille Ville
Horaires
Tous les jours de 10h00 à 18h00 sauf le lundi, le 1er janvier, le dimanche de Pâques, le 1er mai, le 25 décembre


Musée Matisse
(seulement 15 minutes en bus)
Le musée dédié à Matisse est situé au cœur du grand champ d'oliviers de Cimiez ... Une maison génoise à la façade dessinée en trompe-l’œil accueille les œuvres personnelles du peintre qui s'établit à Nice en 1917 jusqu'à sa mort en 1954. Des œuvres de toutes les époques y sont réunies, des premières toiles de 1890 aux dernières œuvres de la fin de sa carrière telles que le "Nu Bleu IV", la "Vague" et "Fleurs et Fruits".
164, Avenue des Arènes de Cimiez
06000 Nice
Horaires :
10h- 18h
Fermé le mardi, le 25 décembre, le 1er janvier, le 1er mai, le dimanche de Pâques
Entrée libre
Comment arriver:
Bus : Lignes 15, 17, 20, 22, 25.
Arrêt "Arènes / Musée".


Musée Marc Chagall
(Seulement 10 minutes en bus)
Les peintures monumentales du message biblique et les vitraux de la salle de concert... Les peintures du message biblique sont installées dans 4 salles. Il s'agit de lectures étonnantes et nécessaires de l'amour terrien et de l'amour divin. La salle de concert est plongée dans le noir et est illuminée par de splendides vitraux de Chagall lui-même.
De plus, il est possible de voir des esquisses préparatoires, des lithographies, des reproductions, des posters, des livres d'art et d'autres œuvres entrées dans la collection après la mort du grand artiste en 1985.
Avenue Docteur Ménard
06000 Nice
Horaires :
mai-octobre : 10-18
novembre-avril : 10-17
fermé le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre
Comment arriver :
Bus 22, arrêt "Musée Chagall"


Promenade des Anglais
(10 minutes à pied)
Le doux climat de Nice (rarement en-dessous des 5 degrés en hiver) persuada au début du XIXème siècle, des centaines de riches familles anglaises et russes à passer l'hiver en ville, créant ainsi deux communautés importantes.
En 1802 le révérend anglais Lewis Way créa la Promenade des Anglais afin de rendre les terrains insalubres du bord de mer, un lieu idéal pour la promenade de ces familles. Il recueillit le plus de financements possibles et c'est ainsi que commença la glorieuse vie de la Promenade, des fastes de la Belle Epoque jusqu'à nos jours.
Si la plage libre présente quelques difficultés pour en profiter pleinement (car elle est en galets), le spectacle lui, est garanti lorsque l'on pose le regard sur l'architecture de la Promenade, sur les hôtels liberty et surtout sur le Théâtre de Verdure, et sur le Palais de la Méditerranée (un hôtel de luxe à la façade art-déco, classée aux monuments historiques à protéger), sur le Musée Masséna et enfin sur l'Hôtel Negresco (avec sa coupole rose), de merveilleux exemples d'un faste inoubliable. Pour faire une pause, vous pouvez vous arrêter sur l'un des typiques bancs bleus.
La Promenade est la scène du spectacle de la bataille de fleurs, du carnaval de Nice ainsi que la piste idéale des patineurs et des sportifs.


Vieux Nice
(10 minutes à pied)
En laissant derrière soi la Promenade des Anglais, on entre dans le Vieux Nice. Il est conseillé de suivre le Cours Saleya à pied, c'est un cours entouré de maisons basses, empli de nombreux cafés et de nombreux restaurants. C'est là que se trouve la Chapelle de la Miséricorde, l'un des monuments baroques les plus importants. C'est ici que le célèbre marché aux fleurs a lieu tous les jours, il est remplacé par le marché des antiquaires le lundi.
L'héritage religieux de la vieille ville est très visible dans la Cathédrale Saint-Réparate (ouverte tous les jours de 7h30 à 19h00) qui a été construite pendant la deuxième moitié du XVIIème siècle et qui est dédiée à la jeune martyre, Sainte Réparate, dont le corps décapité arriva de la Palestine.
Un clocher y a été ajouté au XVIIIème siècle et la façade baroque au XIXème siècle. L'intérieur de la cathédrale est intéressant avec ses 10 chapelles et sa balustrade en marbre.
Le Palais Lascaris, qui accueillera bientôt le musée de la musique de Nice, est un édifice construit en 1648, qui était destiné à devenir la résidence des Comtes Lascaris-Vintimille. Il présente un style baroque et génois et conserve un escalier monumental, des salons décorés et des fresques.


Cimiez
(seulement 15 minutes en bus)
L'extension du village romain Cemelenium, chef-lieu de la province romaine des Alpes Maritimes, amena à la construction des remparts, d'un aqueduc, des thermes et de l'amphithéâtre.
L’amphithéâtre dont les dimensions sont réduites, comportait une structure à deux sections séparées par des escaliers, l'une pour les légionnaires et l'autre pour les enrôlés, qui accédaient à l'amphithéâtre par deux entrées différentes.
Ce qui reste aujourd'hui de l'amphithéâtre a été récupéré et restauré, créant ainsi un espace destiné aux spectacles de musique jazz.
Les fouilles conduites de 1954 à 1970 ont permis de mettre au jour les thermes (IIIème siècle après JC) et de récupérer des objets datant de l'époque romaine, de l'âge de fer et du Moyen Âge, tels que des pièces de monnaie, des céramiques, des terre-cuites des bijoux, des masques, et des sculptures.
Ces objets sont exposés au Musée Archéologique, un passage obligé pour voir les aires thermales, les fouilles et le site paléochrétien (Vème siècle après J.C). Classés comme monument historique à protéger, les établissements thermaux présentent le même plan de construction pour le sauna et les salles d'eau froide, d'eau tiède et d'eau chaude, qui ont une orientation nord-sud et dont les foyers sont orientés vers le nord. Le Monastère de Cimiez, fondé par les moines bénédictins aux alentours du IXème siècle, fut habité par les franciscains qui le récupérèrent et dans lequel ils réalisèrent un petit cloître, un lieu idéal aujourd'hui pour les concerts de musique classique et les messes estivales. L'église de Sainte Marie des Anges présente trois grandes œuvres du peintre niçois Ludovic Brea, datant de la période qui va de 1475 à 1520 : la "Piétà", La "Crucifixion" et "La déposition de la croix".
Le peintre Matisse et le Prix Nobel de littérature Roger Martin du Gard sont ensevelis dans le petit cimetière du monastère.
Il est possible de visiter le Musée Franciscain afin de mieux connaître la vie des franciscains à Nice. Depuis les origines jusqu'à nos jours, en enquêtant dans les parchemins, les manuscrits enluminés, les peintures, les codes antiques ... on peut aussi jouir de l'œuvre plus concrète et tangible du merveilleux jardin à l'italienne, qui possède un verger d'orangers, de grenadiers et de citronniers, vraiment suggestif.